ASSURANCE DÉCÈS VIE ENTIÈRE

ASSURANCE DÉCÈS VIE ENTIÈRE, ET SI VOUS AMÉLIOREZ VOTRE SÉCURITÉ FINANCIÈRE

L’assurance décès vie entière est un contrat qui combine certaines caractéristiques d’une assurance-vie et d’une assurance-décès. La garantie est valable 10 ans, 15 ans ou 20 ans renouvelable, selon les préférences de chaque client. Les primes ne sont pas versées à fonds perdu : la valeur de rachat du contrat est également définie au moment de la souscription et les bénéficiaires désignés perçoivent un capital au moment du décès de l’assuré. Informez-vous pour mieux comprendre le fonctionnement du contrat d’assurance décès vie entière.

COMPRENDRE LES PRINCIPES DU CONTRAT AVANT DE S’ENGAGER

L’assurance décès vie entière est un contrat avec une durée plus longue que l’assurance temporaire décès dont la durée est limitée (un an renouvelable par tacite reconduction en général). Le contrat vie entière ne s’achèvera qu’à la fin de la période de 10 ans, de 15 ans ou de 20 ans s’il n’est pas renouvelé, ou encore lorsque l’assuré décède.

Dans le cadre d’une assurance décès vie entière, l’épargne est versée sous forme de capital au(x) bénéficiaire(s) désigné(s) dans le contrat, lorsque l’assuré décède, et ce, quelle que soit la date de son décès.

LES CARACTÉRISTIQUES SONT-ELLES PLUS INTÉRESSANTES QU’UN CONTRAT CLASSIQUE ?

Le montant de la prime à verser pour une assurance décès vie entière est plus élevé qu’un contrat d’assurance-décès classique. En effet, comme il s’agit d’un contrat dont la durée est plus longue, l’assureur est tenu de verser un capital quoiqu’il arrive parce que le décès de l’assuré est un évènement qui va survenir, mais seule la date n’est pas connue.

Il faut noter qu’il est possible de retarder le versement du capital en souscrivant un « contrat vie entière à effet différé » : par exemple, si le bénéficiaire est encore mineur, l’assureur attendra qu’il atteigne sa majorité pour verser le capital.

Au moment de la souscription du contrat vie entière, l’assuré est tenu de déterminer le montant du capital qu’il souhaite transmettre aux bénéficiaires qu’il a choisis. Il doit aussi choisir les modalités de versement pour que l’assureur puisse indiquer le montant des cotisations à verser. Les primes peuvent être payées en une seule fois, en plusieurs fois pendant une période définie ou en plusieurs fois jusqu’à son décès.

L’ASSURANCE DÉCÈS VIE ENTIÈRE : QUELS AVANTAGES ?

Il faut noter que l’âge de l’assuré au moment de la souscription n’a pas de conséquence directe sur le contrat. En effet, seul le montant de l’épargne est considéré pour définir la prime. Toutefois, les assureurs peuvent demander le bilan médical de l’assuré avant de valider sa souscription.

De plus, même si le paiement des primes est interrompu, la garantie d’un contrat d’assurance décès vie entière est maintenue. Il faut noter qu’avec un contrat d’assurance décès temporaire, les garanties s’arrêtent dès que l’assuré ne paie plus de cotisation. Toutefois, le capital versé au moment du décès de l’assuré sera proportionnel au montant des versements effectués.

L’assurance décès vie entière est également très avantageuse pour le gérant d’entreprise : en effet, il peut souscrire une garantie décès au frais de son entreprise en prime d’assurance afin de bénéficier d’une déduction fiscale sur les versements effectués.

EST-IL POSSIBLE DE RÉCUPÉRER LES VERSEMENTS ?

Si l’assurance décès temporaire est un contrat à fonds perdu, ce n’est pas le cas de l’assurance décès vie entière. Il est possible d’y inclure une clause de rachat qui permet à l’assuré de récupérer l’intégralité ou une partie de l’épargne avant son décès.

Cette démarche est conditionnée par l’acceptation du bénéficiaire désigné. Avant l’acceptation de ce dernier, l’assuré peut procéder au rachat à n’importe quel moment. Mais après son acceptation, le bénéficiaire doit produire une autorisation écrite pour que l’assuré puisse effectuer un rachat partiel ou total du contrat d’assurance décès vie entière. En cas de rachat total, le contrat sera clôturé.

ASSURANCE DÉCÈS VIE ENTIÈRE, IDÉAL POUR TRANSMETTRE UN PATRIMOINE

Si l’assurance décès temporaire est un contrat à fonds perdu, ce n’est pas le cas de l’assurance décès vie entière. Il est possible d’y inclure une clause de rachat qui permet à

l’assuré de récupérer l’intégralité ou une partie de l’épargne avant son décès. Cette démarche est conditionnée par l’acceptation du bénéficiaire désigné. Avant l’acceptation de ce dernier, l’assuré peut procéder au rachat à n’importe quel moment. Mais après son acceptation, le bénéficiaire doit produire une autorisation écrite pour que l’assuré puisse effectuer un rachat partiel ou total du contrat d’assurance décès vie entière. En cas de rachat total, le contrat sera clôturé.

L'assurance décès vie entière vous intéresse

ou ne convient pas tout à fait à votre besoin? 

Appelez nous ou prenez rendez-vous directement en ligne pour que nous puissions discuter ensemble et mettre en place la solution la plus adaptée à votre situation.