PER

LE PER (PLAN EPARGNE RETRAITE)

UN MODÈLE ACTUEL DE RETRAITE À BOUT DE SOUFFLE

Le régime actuel des retraites est construit sur le modèle économique d’après-guerre où les jeunes actifs, très nombreux, finançaient les pensions d’une population vieillissante. Aujourd’hui, en raison de l’allongement de la durée de vie, la tendance s’est inversée. Le modèle qui semblait pourtant idéal s’effrite, cette référence standard n’est plus pérenne. Seul le système de retraite par capitalisation permettra, dans un avenir très proche, d’anticiper correctement sa retraite, ne pas perdre en pouvoir d’achat et pouvoir faire face aux réalités économiques.

LE PER, NOUVELLE HARMONISATION DES DISPOSITIFS DE COMPLÉMENTAIRES RETRAITE

Avec la loi PACTE (01/10/2019), l’exécutif a manifesté sa volonté de rendre plus attractive l’épargne des retraites complémentaires. Sous ce seul et même dispositif, le souscripteur peut facilement capitaliser en vue de sa retraite et compléter les faibles revenus issus de son régime obligatoire.

La promulgation de la loi PACTE a surtout permis au travers le PER, d’harmoniser tous les dispositifs déjà existants sous une appellation commune, mais aussi, d’appliquer des règles identiques, en terme de gestion, fiscalité, ou de définir un cadre juridique universel.

L’ORGANISATION DE LA LOI PACTE

Désormais unifiés sous le nom de Plan d’Epargne Retraite, 3 grands sous-ensembles se distinguent encore en fonction de l’origine des sommes épargnées, qu’il s’agisse de salariés ou non-salariés. Chaque compartiment obéit à des règles communes de fiscalité, de cotisations sociales ou encore de disponibilité des fonds.

L’ÉPARGNE DE RETRAITE INDIVIDUELLE

Accessible aux particuliers ou aux travailleurs indépendants, elle est alimentée par des versements volontaires. En remplacement du PERP ou du contrat Madelin, cette enveloppe d’épargne à long terme, permet lors du départ en retraite, de sortir en rente, en capital, soit de mixer les 2 options.

L’ÉPARGNE SALARIALE

Anciennement connue sous le nom de PERCO, cette épargne d’entreprise facultative se voit elle aussi simplifiée pour les chefs d’entreprises et salariés des TPE/PME.

RETRAITE À COTISATIONS DÉFINIES

Abondée par l’employeur, provisionnée par des versements obligatoires, elle est réservée à une certaine catégorie de salariés. Elle succède à l’article 83 dont les modalités de sortie ont été assouplies.

PER, UNE FISCALITÉ SIMPLIFIÉE

Les règles fiscales applicables au PER ont été simplifiées pour apporter davantage de souplesse dans l’utilisation de l’épargne. Au moment de la retraite, tout bénéficiaire a désormais le choix d’opter pour une sortie en capital, une rente viagère, ou même d’effectuer un déblocage anticipé (sous conditions). Dorénavant, le PER tient aussi compte du parcours professionnel de chacun, de sa mobilité de carrière, en autorisant la portabilité d’un produit vers un autre. En uniformisant toutes les règles, le PER devient plus lisible pour le détenteur. Les principales différences entre dispositifs sont gommées, les modalités de sortie, de transfert ou de fiscalité sont désormais plus accessibles à tous.

Tout comme l’assurance vie, la fiscalité du PER demeure attractive en particulier concernant les versements volontaires, car déductibles de l’assiette fiscale. Un produit financier à découvrir !

La solution PER vous intéresse ou ne convient pas tout à fait à votre besoin? 

Appelez nous ou prenez rendez-vous directement en ligne pour que nous puissions discuter ensemble et mettre en place la solution la plus adaptée à votre situation.